1192 - Horlogerie 1948

BUHLER Henri

LE COUP DE COEUR de Jacques-Alain Vuille : Un extrait significatif, page 57 : En 1891, l'exportation avait été de 4'347'000 montres et mouvements, d'une valeur de 103'397'053.- francs. En 1901, elle atteignit 8 millions de pièces et 128'300'000.- francs. La disparité était fortement accusée entre les quantités, qui avaient augmenté d'environ 100%, et les valeurs, de 25% seulement. De quoi cela provenait-il ? La montre s'était fortement démocratisée à cause de son prix avantageux, rendu possible grâce à de nouveaux procédés techniques. Le branle pour la fabrication en grandes séries avait été donné vers 1894 par la Tavannes Watch Co, sous l'impulsion de Henry Sandoz, du Locle, dont une pièce, empierrée seulement au balancier, avait obtenu un bulletin de première classe à l'observatoire de Neuchâtel.

L'auteur relate la création et l'évolution de l'Horlogerie de gros volume, puis de la pendulerie et enfin de la montre. Le cheminement depuis le début jusqu'à la fin des années 1940 est décrit avec précision et relate certains faits très intéressants. Le parcours a souvent été heurté et semé d'embûches. On reconnaît la ténacité des gens d'alors pour trouver des solutions et adapter les moyens de production à une demande croissante en quantité et en qualité.

Publié à l'occasion du centenaire de la République du Canton de Neuchâtel - histoire régionale de l'horlogerie - 34 illustrations.

 

104 pages

Edition : 1948


Langue : français

CHF 30.00