Sind Buchhandlungen überlebenswichtig ?

Die Anweisungen, die wir erhalten, um die Ausbreitung des Coronavirus zu verhindern, sind nicht nur wichtig, sondern müssen unbedingt befolgt werden.
Um jedoch nicht unter dem Gewicht der Unsicherheiten zusammenzubrechen, die die Situation verursacht, ist es
ebenso wichtig, unsere Seele und unseren Geist von allem zu n
ähren mit Freude und Licht.
cher sind zweifellos das ideale Mittel gegen Trübsinn.

Alle sind sich einig, dass nach dem Coronavirus nichts mehr so sein wird wie zuvor.
Laden wir also unsere Batterien auf, um die Welt von morgen zu erschaffen.

 

Um Sie zu inspirieren, bieten wir ein neues Thema an
"FAVORITEN"
und werden nach und nach die Emotionen sichtbar machen, die unser Zusammenleben mit der Uhrmacherwelt wecken.

Und wenn es jemals ansteckend würde, könnten wir uns nur freuen!

 


 

N°6066 - Kari Voutilainen - Horlogerie d'Art by Theodore Diehl

In this chaotic period we have more time to think about our past, present and future and reading the life story of
Kari Voutilainen can only bring  joy. The warning is that when you start reading it you will not be able to put down again. But since we have to get used to the new parameters of times it is a good exercice.
 
Who is Kari Voutilainen, who is around him, how did he manage to climb on such heights on the watchmaking stage ?
 
Maybe he is a living proof that nothing is impossible !
 
Antoine Simonin is so proud that Kari was his student and even a teacher when he was in charge of WOSTEP.
On top of it Kari has been rewarded 5 times by the “Grand Prix de l’Horlogerie de Genève” besides
other rewards internationally.  
 
What a collection  !


N°4845 - Dix écoles d'horlogerie suisses de Estelle Fallet & Antoine Simonin

C’est clair, ce livre peut difficilement se lire au lit. Avec ses 4 kg ce serait assez inconfortable. En plus, avec ses 565 pages, il faut avoir du temps pour découvrir l’histoire des écoles, les personnes qui les ont animées et qui ont donné l’impulsion pour permettre aux élèves des créer des montres exceptionnelles contribuant ainsi à l’évolution de notre industrie.
Ce n’est pas pour rien que dès sa sortie ce livre a été nommé la bible qui manquaient.
 

Aujourd’hui beaucoup d’entre nous sont bloqués à la maison, donc c’est le livre idéal que vous avez peut-être déjà où dont vous avez reporté l’achat faute de temps. Et comme en ce moment nous vous offrons les frais de port c’est une raison supplémentaire pour ne pas hésiter.

 


 

                   N°6134 - Papillons autour du quinquet de Alfred Chapuis

 

Le titre ne peut que nous évoquer un monde qui allie le passé et l’avenir. Le quinquet est aujourd’hui un objet de décoration mais dont le seul nom nous ramène au début de l’aventure horlogère. Quand au papillon il est l’image de l’impossible qui est possible. Etre caché dans une sombre chrysalide et arriver à devenir cette chose fragile ne peut que nous émerveiller.

Notre avenir ne pourrait-il pas lui aussi devenir lumineux ?

 

Alfred Chapuis nous permet de nous envoler tout en restant confortablement installé dans notre fauteuil.

 
 

 

N°3948 - Les métiers de l'horlogerie de Antoine Simonin

L’humour est le pivot de ce livre. Le monde de l’horlogerie est criblé d’expression de la vie courante.
N’oublions pas que le paysan horloger passait de l’étable à sa cuisine et donc les termes utilisés de part et d’autre de son domaine se mélangeaient allégrement.
Bernard Muller, Antoine, Simonin et Mix & Remix nous font passer de la logique à l’absurde et découvrir entre autres un passeur de bain, un faiseur de secret et un goupilleur goupillé.

Découvertes garanties mais il ne reste plus que quelques exemplaires.


 

                                           

 

N°1772 - L’art campanaire par Alain Jouffray

L’art campanaire c’est quoi, m’a-t-on souvent demandé. La question est justifiée puisque le mot à quasi disparu du langage courant. L’art campanaire est l’art des cloches. La prochaine question : mais qu’est-ce que les cloches ont a voir avec l’horlogerie ?

Pour moi, ce livre est lié avec la découverte du Musée Européen d’art campanaire de l’Isle-Jourdain un coin perdu de la région de Toulouse. Rien ne m’inspirait d’aller voir un Musée des Cloches, mais enfin la personne qui se proposait de m’emmener était tellement enthousiaste que s’en était contagieux. Et ce fut la révélation !

Je suis entrée dans un monde qui m’a fait basculer dans des temps immémoriaux où les cloches semblaient être tombées sur terre pour faire résonner tout le cosmos.

 

C’était un millier d’objets surprenants en provenance du monde entier et qui même s’ils étaient silencieux derrière les vitrines, résonnaient tout autour de moi et me racontaient les histoires mystérieuses qu’elles étaient chargées de transmettre. Cloches d’occident et d’orient, crécelles et simandres des monastères byzantins, clochettes de rituels africains, grelots, sonnailles et tambours de bois ou de bronze en passant par des bijoux et des jouets sonores.
 

Quand à l’horlogerie, elle est présente avec le « Carillon de la Bastille » qui se repose dans ce lieu, une horloge monumentale de clocher du 18ème siècle ainsi qu’une horloge à automates Jacquemarts du 19ème siècle qui est la pièce maîtresse de cette section.

Ce fut une journée magique et le livre qui a été édité permet de découvrir des cloches et des cloches et encore des cloches. Chacune est magnifiquement photographiée et aucune ne ressemble à sa voisine.

Ce livre me permet de retrouver la magie de cette journée surprenante et qui sait, peut-être que mon coup de coeur vous donnera envie de partir à la découverte de ce Musée unique en son genre, qui couvre 4 millénaires et 5 continents.

 


MAIS QUI SE CACHE DERRIERE “LIVRESSES “ ?

 

Pour lui ce mot veut tout dire et il peut même vous l’expliquer avec passion !

Pourtant certaines choses ont besoin de traduction, surtout lorsqu’il s’agit d’une vocation et non seulement d’un métier.

Jan Zimmerlich

porte en lui l’amour des belles choses et il applique ce besoin vital dans le domaine de la reliure.

Pour celles et ceux qui étaient présents lorsque les Editions-Simonin ont fêté leurs 30 ans, ils se rappelleront des trésors présentés par Jan Zimmerlich. Certaines personnes ont même pu fabriquer leur propre mini-livre.

En plus, c’est à ses services que nous faisons appel chaque fois qu’un livre a besoin d’être mis en valeur. Lorsque le livre revient en retour c’est un plaisir pour les yeux et immanquablement cela se traduit par de la Joie.

Ce qu’on sait moins, parce qu’il est (trop) discret, c’est que Jan Zimmerlich a reçu plusieurs prix importants pour son travail, qu’il donne des Masterclass et qu’il a exposé ses oeuvres partout dans le monde. Vous en saurez plus si vous tapez Jan Zimmerlich sur internet !

Aujourd’hui, mon “Coup de Coeur”  est pour lui. Jan Zimmerlich fait partie de cette “race d’humains” qui a besoin d’être beaucoup plus connu parce qu’il incarne non seulement des compétences mais des valeurs dont le monde a besoin.

Si vous avez dans vos trésors un livre précieux qui a besoin de retrouver de la lumière, alors n’oubliez pas Jan Zimmerlich +41 32 725 26 47 - http://livresses.ch